Étymologie des patronymes de nos
arrière-grands-parents

         L'étymologie des patronymes de mes ancêtres m'a toujours passionné, mais c’est grâce à internet que j’ai pu savoir le sens exact de la plupart d’entre eux. Une personne a consacré une bonne partie de son site et sûrement de son temps à cela, Jean TOSTI. Vous trouverez ci-dessous ce qu'il écrit pour chacun des patronymes de nos ancêtres. Dans cette liste nous nous sommes limités aux noms des arrière-grands-parents de mon épouse et de moi même. De votre coté si vous voulez connaître l’étymologie d’un patronyme, vous pouvez consulter le site personnel de Jean TOSTI  à l'adresse :

                    http://jeantosti.com/indexnoms.htm            AF

                                   
                                   

FOUGEROUSE,
FOUGEROUZE

Nom surtout porté dans le Puy-de-Dôme (variante Fougerousse). Désigne un lieu où pousse la fougère. On trouve le lieu-dit la Fougerouse dans la commune de Saint-Anthème (63).

PERCHERON

Surtout porté dans l'Eure-et-Loir, désigne celui qui est originaire du Perche.

BARNAY,

Fréquent dans la Saône-et-Loire et la région lyonnaise (69, 42), désigne celui qui est originaire de Barnay, nom d'une commune de Saône-et-Loire.

BLANCHET

Diminutif de Blanc (celui qui a le teint ou les cheveux blancs), que l'on trouve surtout dans le Centre (Indre).

CHAPELAIN,
CHAPLAIN


Nom qui désigne celui qui a la garde d'une chapelle, plutôt que le prêtre qui y dit la messe.

CHAPU

Nom surtout porté dans l'Indre. Désigne celui qui est vêtu d'une chape. Autre possibilité : variante de Chapuis (= charpentier).

CHARBONNIER

Nom de métier, producteur de charbon de bois. Le nom est très fréquent en France. C'est dans l'Indre qu'il est le plus répandu.

CORNEAU

Nom surtout porté dans l'Eure-et-Loir et dans la Vienne. En principe surnom donné à celui qui porte des cornes. M.T Morlet émet cependant une réserve, en précisant que le sens de mari trompé est tardif (fin du moyen-âge), mais elle propose une solution qui ne vaut guère mieux, sot, niais.. Variantes : Cornaud (16), Cornault (86), Cornaut, Corneaux (21), Corneaud (16).

GUILLIOUT

L'un des nombreux diminutifs de Guillaume, porté en Seine-et-Marne (variante : Guilliou).

MINEREAU

Nom assez rare porté dans la Vienne. Variantes : Mineraud, Minereaud (16, 79, 86). C'est un diminutif de Minier, nom qui désigne soit une mine, soit celui qui y travaille.

PINSON

Très fréquent en Bretagne et plus généralement dans l'Ouest, désigne par métaphore celui qui siffle ou chante comme un pinson. Variante : Pinsson (60).

PROUST

Surtout fréquent dans l'Ouest, c'est une forme contractée de Provost, Prévost. Qui est lui même un nom de fonction. Le prévôt (latin praepositus = préposé) était au moyen âge un officier de justice (sens le plus fréquent), ou encore un dignitaire ecclésiastique.

REMOND

Nom de personne d'origine germanique, Raginmund (ragin = conseil + mund = protection). Sans compter Paris, c'est en Gironde et dans le Puy-de-Dôme que le nom est le plus répandu. Variantes : Raymon (79, 24), Raimon (79), Raimond (85), Raimont (59, 76), Rémon (53, 50), Rémond (70, 21), Rémont (62, 76, 51).

ROTTIER

Nom de personne d'origine germanique, Hrothari (hrod = gloire + hari = armée). Mais ce pourrait être aussi le joueur de rote, ancien instrument à corde. C'est dans la Sarthe que le nom est le plus répandu. Variantes : Rothier (51), Rotier (80, 49), Rotthier (59), Rottiers (02).

VARRANGE

Nom rare porté dans la Loire, rencontré aussi sous les formes Varange, Varanges (03, 42, 71). Désigne celui qui est originaire d'un lieu-dit Varange(s), sans doute la commune de Varanges (21).

 

- Retour au sommaire

Étymologie des patronymes de nos arrière-grands-parents

dernière mise à jour : 15 mai 2008