Edouard Gustave GUILLIOUT

 

 

Edouard Gustave GUILLIOUT est donc le frère de mon arrière-grand-père maternel. Pendant longtemps je n'ai connu que sa date de naissance, le 10 janvier 1838 à Paris et puis j'avais aussi trouvé sur un site internet une page avec les relevés du Consulat de la Nouvelle-Orléans ou il apparaissait (Réf N° A 562 p. 75). J'avais alors imaginé qu'il était parti aux Etats-Unis faire sa vie ce qui expliquait l'absence d'autres données à son sujet.

Et puis fin 2013 tout à fait par hasard, j'ai retrouvé sa trace sur "généanet" dans les données de Dominique FIRMERY (les militaires oubliés de 1870) ou l'on trouve la liste des militaires décédés pendant le guerre de 1870. J'apprenais ainsi qu'il était décédé le 3 mai 1871, fusillé sur les bords de l'étang de Villebon à Meudon. L'effet de surprise passé, j'ai rapidement été consulter les archives des Hauts-de-Seine et trouvé sur la commune de Meudon dans les actes de décès à la date du 1er Octobre 1872 le "jugement pour tenir lieu d'acte de décès d'Edouard Gustave GUILLIOUT". A la lecture de ce document j'apprend qu'E-G GUILLIOUT était sergent au régiment d'infanterie de ligne et qu'il avait pris fait et cause pour la commune de Paris. Fait prisonnier devant le fort d'Issy le 3 mai 1871, il a été condamné à mort par l'autorité militaire et fut passé par les armes le jour même sur les bords de l'étang de Villebon à Meudon. Ces faits résultent de la déclaration de Monsieur l'abbé VALET alors vicaire de Meudon constatée par un procès verbal dressé le 22 juillet 1872 ou l'on apprend que l'abbé VALET a assisté à l'exécution et l'inhumation d'E-G GUILLIOUT; mais aussi d'une lettre faisant partie des pièces produites à l'appui de la requête et écrite le lendemain de l'exécution par l'abbé VALET à Monsieur DEUDON beau-frère d'E-G GUILLIOUT.

Après avoir longuement étudié ce texte, deux questions se posaient à moi :

- Une première était pourquoi l'abbé VALET avait envoyé la lettre annonçant le décès à Camille DEUDON le beau-frère d'Edouard Gustave GUILLIOUT et non pas à un de ses frères : Camille Alexandre GUILLIOUT (33 ans), Frédéric Constant GUILLIOUT (32 ans) ou Louis Léopold GUILLIOUT (26 ans). Mais c'était peut être à la demande d'Edouard Gustave et pourquoi pas parce celui ci était proche de ses convictions pour la "Commune" et que ce n'était pas le cas de ses frères ?  Je ne saurai jamais la raison et c'est bien dommage. A noter au passage qu'Augustine Pauline GUILLIOUT ne se mariera avec Camille DEUDON que le 20 février 1872 à Paris, elle avait 18 ans et lui 23.

 

- L'autre question a trait à ce relevé du Consulat de la Nouvelle-Orléans. Tout d'abord le site ou apparaissaient ces relevés n'existe plus sur internet et c'est bien regrettable. Apparaître sur les relevés du Consulat prouve-t-il avec certitude qu'Edouard Gustave s'est rendu aux Etat-Unis ? Si oui il est décédé à l'âge de 35 ans et il était célibataire et sergent au régiment d'infanterie de ligne. A qu'elle occasion et à qu'elle date s'est t'il rendu à la Nouvelle-Orléans ? Il y a toujours autant de mystères autour d'Edouard Gustave GUILLIOUT. J'espère un jour en savoir un peu plus à son sujet. 

                                                 Alain

                                                

 

- Jugement de "décès d'Edouard Gustave GUILLIOUT"

- Retour à "personnages et métiers hors du commun"

Edouard Gustave GUILLIOUT

dernière mise à jour : 21 juillet 2015